Rallye International du Valais, 17 – 19 octobre 2019, Clôturer avec panache la saison sur les routes du Vieux-Pays !

Publié Laisser un commentairePublié dans JUNIOR

Jonathan Michellod – Stéphane Fellay entendent clôturer la saison en beauté !

Titrés Champion Suisse Rallye Junior 2019 au début septembre sur les routes du Rally Ronde del Ticino, Jonathan Michellod – Stéphane Fellay se languissent de prendre part au Rallye International du Valais libérés de tout enjeu au championnat. A domicile, devant un public qui est le leur, l’équipage de Verbier entament le 60ème Rallye International du Valais par des spéciales familières. Disputées de nuit, les épreuves des Cols et la Croix de Cœur n’ont pas de secret pour eux alors qu’elles génèrent une réelle fébrilité auprès de la majeure partie des engagés. Pour Jonathan Michellod et Stéphane Fellay, la connaissance du terrain devrait leur permettre de placer idéalement leur Peugeot 208 R2 au classement dès l’entame de l’épreuve. Il y a fort à parier qu’ils ne vont pas se priver d’une pareille opportunité même sils savent mieux que personne que ces deux spéciales, comprenant de nombreux secteurs en terre, recèlent de pièges. Quoi qu’il en soit, tout est en place pour que les deux Champions Suisse Rallye Junior 2019 laissent libre cours à leur talent dès l’entame du rallye qui compte au total dix-huit spéciales pour 214 km de chronos à parcourir. Tout est en place pour que Jonathan Michellod tente d’atteindre l’objectif avoué pour ce rallye : la victoire en catégorie R2 qui clôturerait à merveille leur campagne 2019.

  Egalement libres de toute pression, Sacha Althaus – Lisiane Zbinden ne peuvent plus se voir ravir la place de dauphin du Championnat Suisse Rallye Junior 2019. En remportant la Ronde del Ticino, l’équipage de Moutier s’est assuré le titre honorifique de Vice-champions Suisse des Rallyes 2019. Sur les routes valaisannes, il peut donc se concentrer sur un autre objectif, tenter de contrecarrer les plans de Jonathan Michellod – Stéphane Fellay. Egalement aux commandes d’une Peugeot 208 R2, Sacha Althaus – Lisiane Zbinden ont énormément progressé au fil de cette année 2019 et une victoire lors de ce dernier rendez-vous seraient une belle récompense qui concrétiserait formellement le chemin parcouru. L’objectif du duo Althaus – Zbinden est, à n’en pas douter, celui-là ! Une question de panache pour clore un duel, à l’esprit sportif exemplaire, qui aura animé toute la saison 2019. A relever qu’une autre compétition, pour terminer avec encore plus de panache la saison, s’annonce entre Jonathan Michellod, Sacha Althaus et le Champion Suisse Rallye Junior 2016, Aurélien Devanthéry. Ils étrennent tous les trois sur les routes du Rallye International du Valais une Peugeot 208 R2 et la victoire de la catégorie R2 est en objectif pour eux ! Il devrait y avoir du spectacle !

Sacha Althaus – Lisiane Zbinden n’ont à aucun moment baissé les bras cette saison et entendent le montrer sur les routes valaisannes !

Victimes des affres de la mécanique devant son public sur la spéciale de Nendaz en 2018, Guillaume Girolamo – Benjamin Bétrisey entendent conjurer ce coup du sort. Auteurs d’une saison durant laquelle ils ont montré un vrai potentiel mais qui doit encore gagner en constance, le jeune duo veut absolument conserver sa place sur la 3ème marche du podium du Championnat Suisse Rallye Junior 2019. A domicile, sur une Peugeot 208 R2 dont ils ont pris la pleine mesure, ils vont tout faire pour contenir les velléités de Clément et Adrien Piquerrez, 4ème. L’équipage de Moutier et sa Citroën C2 R2 Max compte deux petits points de retard sur les valaisans et se saisiront de la moindre opportunité de leur ravir la plus petite marche du podium. Ces deux équipages doivent également garder un œil attentif sur Christophe Parriaux – Bryan Villat en embuscade sur leur Citroën C2 R2 Max. Pour leur première saison complète en Championnat Suisse Rallye Junior, les jurassiens, s’ils ne sont plus maître de leur destin, peuvent encore aspirer au podium. Même si les chances sont minces, ils peuvent concrétiser sur les routes valaisannes un apprentissage débuté en début d’année mais qui porte ses premiers fruits.

Pour Yoan Loefler – Marine Maye sur Ford Fiesta R2, cette participation au Rallye International du Valais sonne comme la dernière étape d’un retour à la compétition suite à un très importante sortie de route du pilote qui l’avait empêché de pratiquer son sport favori pendant deux saisons. La confiance et les automatismes, qui reviennent au fil des kilomètres, devraient retrouver leur pleine expression au terme de ce rallye ce qui leur permettra de clore leur retour en forme dans l’optique de la saison 2020. Orpheline de concurrence en catégorie R1, l’équipage féminin Audrey Dauphin – Mandy Zwahlen entend mener la petite Renault Twingo au terme de cette 60ème édition du Rallye International du Valais sans encombre.

Début de la compétition jeudi 17 octobre avec trois chronos au menu de la première soirée dont le départ officiel se fait de l’Amphithéâtre romain de Martigny à partir de 17h30. Suivez l’évolution de la course sur le site officiel de l’épreuve www.riv.ch.

Découvrez la liste des engagés, les horaires, le parcours et les épreuves spéciales sur http://swissrally.ch/rallye-inter-du-valais-2019/ .

Les premières photos, vidéos, news et les coulisses du Championnat Suisse Rallye Junior sont à suivre sur la page Facebook officielle disponible en cliquant ici.

Photos: Alexis Bruttin

Rallye International du Valais, 17 – 19 octobre 2019, Sébastien Berner favori pour le titre, Aurélien Devanthéry de la manche !

Publié Laisser un commentairePublié dans TROPHEE MICHELIN

Sébastien Berner – Grégoire Chappot sont dans les meilleures prédispositions pour remporter la première édition du Trophée Michelin Suisse.

La 60ème édition du Rallye International du Valais accueille du 17 au 19 octobre 2019 la dernière manche du Trophée Michelin Suisse 2019 sur un tracé comprenant 18 épreuves spéciales pour 214 km de chronos. L’entrée en matière de cette manche de clôture jeudi 17 octobre en soirée sera sélective avec deux chronos mythiques qui seront disputés de nuit, les spéciales des Cols et de la Croix de Cœur. Forts de nombreux secteurs terres, ces deux spéciales génèrent de l’appréhension dans le peloton qui a bien compris que la compétition démarre dès les premiers mètres de ce rallye pour ne s’interrompre que samedi en fin de journée après deux jours on ne peut plus copieux.

Leaders du Trophée Michelin Suisse, Sébastien Berner – Grégoire Chappot sont les grands favoris pour coiffer la couronne de cette première édition du trophée initié par le manufacturier de pneumatiques de Clermont-Ferrand. Une 4ème place de l’équipage valaisan au volant de leur Citroën DS3 R3 Max  suffirait à leur bonheur quel que soit le résultat de leurs opposants. Rien n’est cependant acquis, l’épreuve est exigeante pour les hommes et la mécanique, Cédric et Mirjam Betschen le savent mieux que quiconque et n’entendent pas baisser les bras. Auteurs d’une saison incroyable, le couple Betschen a poussé sa « petite » Renault Clio Ragnotti groupe N dans ses retranchements pour pointer au 2ème rang du Trophée avant ce Rallye International du Valais et il jouera sa carte jusqu’au bout.

En manque de réussite, trahis à deux reprises par la mécanique de leur plus très jeune Renault Clio S1600, Sergio Pinto – Sarah Buchard sont encore mathématiquement en capacité de l’emporter. S’ils ne sont plus maîtres de leur destin, ils se doivent de réaliser une performance à domicile et de se concentrer sur cet objectif. Ensuite il faudrait la défaillance de leurs deux concurrents pour espérer l’emporter ce, qu’à coup sûr, Sergio Pinto – Sarah Buchard ne leur souhaitent pas connaissant leur bel esprit sportif. Egalement en manque de réussite cette saison, Laurent Bérard – Charlène Greppin aspirent encore à une place sur le podium final. Le pilote de Versegères, devant son public, doit réaliser un sans-faute et, surtout, ne pas être abandonné par la mécanique de sa Honda Civic Type R groupe A. Un podium final récompenserait les efforts consentis tout au long d’une saison faites d’abnégation mais, en plus d’une performance, un petit coup de pouce du sort leur est indispensable pour y parvenir.

Toujours très rapide, parfois stratosphérique, Aurélien Devanthéry, navigué par Michaël Volluz, entend marquer les esprits sur les routes valaisannes.

Extrêmement rapide, parfois stratosphérique, d’autant plus sur sa terre natale, Aurélien Devanthéry, toujours secondé par Michaël Volluz, vient brouiller les cartes dans la course au titre. Vainqueur de manche lors du Rallye du Chablais pour sa seule apparition, le pilote de Grône et sa Peugeot 208 R2 entendent marquer une nouvelle fois les esprits en doublant la mise. Il est à suivre comme le lait sur le feu, son résultat aura une incidence importante sur le classement final du Trophée Michelin Suisse 2019. A noter que le compétiteur qu’est Aurélien Devanthéry mènera un duel de prestige à distance avec le Champion Suisse Rallye Junior 2019, Jonathan Michellod, lui qui a remporté ce titre en 2016. Les deux évoluent sur des montures similaires et se jaugeront à distance.

Les places pour le top cinq final du Trophée Michelin Suisse 2019 comptent encore de nombreux prétendants. Sébastien Studer – Didier Rappo sont en lice sur leur Peugeot 208 R2. Ils devront faire face notamment aux ambitions du seul équipage féminin du trophée composé de Maude Studer, qui n’est autre que l’épouse de Sébastien Studer, et Amanda Rossetti sur Peugeot 208 R2. Cyril Crevoiserat – Jérémy Michellod changent de monture à l’occasion de ce Rallye International du Valais. Ils étrennent pour la première fois la Renault Clio R3T et sont en capacité de s’illustrer sur les routes du Vieux-Pays. Le jurassien est capable de surprendre et entend bien saisir la moindre occasion de terminer dans le top 5 de l’édition 2019 du Trophée Michelin Suisse.

Nouveaux-venus dans la série, Julien Schopfer – Chloé Chaignat et Patrick Spart – Carol Schreyer étrennent des 208 R2. Il sera intéressant de suivre les performances, au sein du trophée, du duo Schopfer – Chaignat qui a montré par le passé de belles dispositions. Ils peuvent brouiller les cartes de même que le revenant Patrick Spart qui sera secondé par Carol Schreyer. Sur le chemin de leurs ambitions, les sédunois Xavier Craviolini – Yannick Micheloud. A domicile l’équipage de la Honda Civic Type R R3 entend terminer sa saison sur une note positive, eux que le succès a boudé trop souvent en 2019. Pour son second rallye au sein du Trophée Michelin Suisse, José Matos partage l’habitacle de sa Citroën C2 R2 Max avec Gaëtan Aubry. Le pilote de Fully, qui n’a que peu d’expérience de la discipline, entend poursuivre sa progression sur un tracé qui lui permettra d’engranger un solide bagage.

Au soir de la 60ème édition du Rallye International du Valais les premiers vainqueurs du Trophée Michelin Suisse inscriront la série à leurs palmarès. Jusque-là le chemin est long et parsemé d’embûches. Découvrez le parcours, les cartes, les horaires de cette manche de clôture du calendrier 2019 sur ce lien de notre site partenaire swissrally.ch http://swissrally.ch/rallye-inter-du-valais-2019/

Le déroulement de l’épreuve, les faits de course, les premières photos, les premières vidéos sont à suivre sur la page Facebook officielle du Trophée Michelin Suisse en cliquant ici. Les résultats en directs sont eux accessibles sur www.riv.ch

Avec nos remerciements pour l’accueil réservé au présent communiqué, l’intérêt témoigné aux participants au Trophée Michelin Suisse et nos salutations sportives.

Photos: Project diffusion

C’est en spéciale que nous devons prendre le meilleur sur l’autre !

Publié Laisser un commentairePublié dans CLIO R3T

Pensiez-vous que ce serait si disputé ?

Styve Juif : Oui je pensais que ça allait être très disputé avec les engagés présent au rallye du pays de Gier. En revanche, je pensais que ce type championnat allait se jouer avec de la régularité permettant de laisser voir venir les rallyes avec comme objectif « être au bout, marquer des points … ». Or les écarts de chronos réduits entre les équipages nous poussent à attaquer pour marquer le plus de points possibles par spéciale. Même avec de l’avance on ne peut pas gérer.

Ismaël Vuistiner : Oui car l’année passée Styve Juif et Charly Beck avaient déjà montré leurs pointes de vitesse et en plus avec l’arrivée de Nicolas Lathion, Thibaud Mounard et Julien Camandona c’était clair que ça allait être très disputé.

La Renault Clio R3T, équipée en pneumatiques Michelin,
permet des duels à armes égales !

NOUS NE SOMMES PAS BEAUCOUP DE PARTANTS MAIS LA QUALITE DE LA COMPETITION EST TRES TRES BONNE

Publié Laisser un commentairePublié dans CLIO R3T

Communiqué – Entretien avec Karl-Friedrich Beck – 03.08.2019

Karl-Friedrich Beck, pilote émérite à la pointe de vitesse connue et reconnue, traverse une saison 2019 compliquée. Il ne baisse pourtant pas les bras et conserve cette volonté qui anime les plus grands compétiteurs. Il se confie avant les deux derniers rendez-vous de la saison 2019

Karl-Friedrich Beck vous vivez une saison difficile malgré une solide pointe de vitesse. Comment jugez-vous le niveau de performance général en Clio R3T Alps Trophy ?

Le niveau est élevé. Nous ne sommes pas beaucoup de partants mais la qualité de la compétition est très très bonne.

Vous avez évolué dans de très nombreuses compétitions et plusieurs trophées durant toute votre carrière. Quel est le pilote qui vous impressionne le plus dans vos concurrents en Clio R3T Alps Trophy et pourquoi ? Styve Juif, Ismaël Vuistiner ou Nicolas Lathion ?

Tous les trois sont de très bons pilotes. Ismaël m’impressionne le plus. Il a déjà prouvé sa classe dans le Trophée en tant que vainqueur et roule très vite et de manière constante. Il n’abandonne jamais et revient toujours après des problèmes, il suffit de voir sa performance au Rallye du Chablais. Mais Styve m’a aussi impressionné cette année avec sa vitesse.

Vous êtes un pilote d’expérience et vous avez toujours su rebondir dans les moments difficiles. Quels sont vos objectifs pour les deux dernières manches de la saison, le Rallye Mont-Blanc Morzine et le Rallye International du Valais ?

Mon objectif est de participer à ces deux épreuves sans rencontrer de problème et de reprendre confiance dans la voiture.

Quels sont les changements que vous mettez en place pour renouer avec le succès ? 

Malheureusement, notre voiture n’a pas fonctionné correctement lors des précédents rallyes, mon intention de disputer avec succès la saison avec ma propre équipe a malheureusement mal tourné. J’ai de nouveau confié la voiture à Chazel Technologie Course et j’espère que ce changement va me permettre de pouvoir renouer avec les mêmes sensations que l’an dernier sur les routes du Rallye Mont-Blanc Morzine

Vous connaissez particulièrement bien le Rallye International du Valais et vous y êtes toujours performant. Terminer la saison par une victoire sur les routes du Valais serait une belle manière de clore cette saison, est-ce un objectif qui vous parle, qui vous fait envie ?

Oui, bien sûr. Le Rallye International du Valais a toujours été quelque chose de spécial pour moi et quand je suis au départ, je veux toujours gagner. L’année dernière, je n’ai malheureusement pas pu participer et, comme je ne suis plus le plus jeune, beaucoup de choses vont dépendre de ma forme quotidienne

Rallye du Chablais, 31 mai – 1er juin 2019 Ismaël Vuistiner – Florine Kummer au bout du suspense !

Publié Laisser un commentairePublié dans JUNIOR

Au terme d’un Rallye du Chablais au scénario incroyable, Ismaël Vuistiner – Florine Kummer remportent leur première victoire de la saison et pointent désormais à trois petits points de Styve Juif – Cyliane Michel, toujours leaders du classement général du Clio R3T Alps Trophy 2019.

Vendredi tout débute bien pour Ismaël Vuistiner – Florine Kummer qui s’emparent de la tête du classement dès le premier chrono et ne la quittent plus jusqu’à une crevaison dans la dernière épreuve chronométrée du jour. Le duo concède trois minutes dans l’aventure et cède les commandes à Styve Juif – Cyliane Michel qui n’en demandaient pas tant. Nicolas Lathion – Yannick Schriber se hissent au second rang alors que la journée a fait des victimes avec la sortie de route de Karl-Friedrich Beck – Jörg Stierle dans le premier chrono et celle de Thibaud Mounard – Thierry Marrel dans le 3ème.

Dès l’entame de l’étape samedi matin, Ismaël Vuistiner – Florine Kummer affichent leurs intentions. Ils impriment un tempo d’enfer à la course et réalisent quatre meilleurs temps successifs. Ils fondent sur Nicolas Lathion – Yannick Schriber et, même s’ils ne sont pas maîtres de leur destin, ne cèdent rien ! Styve Juif – Cyliane Michel suivent le rythme et gèrent leur avantage. Il reste quatre spéciales à disputer, Styve Juif comptabilise un avantage de 1’’46’1 sur Lathion et de 2’’20’1 sur Vuistiner. Les français sont les auteurs du temps de référence dans le onzième chrono, la victoire leur tend les bras.

Une victoire d’Ismaël Vuistiner – Florine Kummer, remportée au prix d’une volonté sans faille. (photo Alexis Bruttin)

Malheureusement, Styve Juif – Cyliane Michel commettent une erreur dans la spéciale suivante, se posent sur le bas-côté, et concèdent 2’’29’6 à Ismaël Vuistiner – Florine Kummer. Alors qu’il reste deux spéciales à disputer, tout est bouleversé. Nicolas Lathion – Yannick Schriber occupent la tête avec ‘’17’5 d’avance sur Ismaël Vuistiner – Florine Kummer et 26’8 sur Styve Juif – Cyliane Michel. Le coup est dur pour Styve Juif – Cyliane Michel qui ne s’en relèveront pas. Ismaël Vuistiner – Florine Kummer haussent encore le rythme dans les deux dernières spéciales et ravissent la victoire à Nicolas Lathion – Yannick Schriber pour ‘’1’3 !!!!

Il reste deux rendez-vous au calendrier du Clio R3T Alps Trophy 2019, le Rallye Mont-Blanc Morzine du 5 au 7 septembre et le Rallye International du Valais du 17 au 19 octobre, et tout est encore possible après cette manche folle entre les prétendants à la victoire finale. Découvrez le classement provisoire après trois manches en annexe. Retour sur le déroulement du Rallye du Chablais à découvrir sur la page Facebook officielle https://www.facebook.com/ClioR3TAlpsTrophy/

Envie de participer à une ou plusieurs manches du Clio R3T Alps Trophy ? C’est possible tout au long de la saison grâce à la formule « Just for fun », inscription à 200.- francs suisse + TVA. Informations dans le règlement sportif sur https://www.clior3.com/presentation-trophee/reglement-engagement/